Retour

La tolérance

Ce mot qui devrait être sur les lèvres de tout un chacun a finalement disparu du comportement des Français !
Je ne comprends pas cette haine dans les yeux des piétons en France. Je précise, en France, parce qu'en Italie les choses se passent différemment.
Au cours de la Nivalp, on a parcouru des centaines de kilomètres à travers des pistes, chemins, bords de champs etc, toutes ces routes sont bien sûr ouvertes à la circulation ou avec autorisation que nous avions.
En Italie, les marcheurs ou toutes autres personnes le long des chemins nous disent "salut" avec un grand sourire, les cyclistes osent même un "bonjour" dans les montées alors qu'ils sont à court de souffle.
Les enfants regardaient notre Niva comme s'ils regardaient un de leurs jouets.
Bien triste en comparaison le comportement français.
Roulant à petite vitesse (bien moins que 10 km/h) on a croisé un couple avec deux enfants, on leur adresse un sourire suivi d'un amical bonjour.
Comme réponse on a eu des regards de haine. Leurs enfants n'ayant pas vu les parents nous ont répondu bonjour avec un charmant sourire.
Cette scène se reproduisait à chaque rencontre, et à chaque fois c'était la même chose ou avec quelques variantes en plus. Il y a ceux qui vous regardent avec des mitrailleuses dans les yeux, ceux qui font semblant de n'avoir rien vu ni entendu, ceux qui carrément appellent leurs enfants pour qu'ils ne risquent pas de nous répondre !
Je trouve ce comportement misérable.
Qu'est-ce qui pousse les gens à avoir un tel comportement ?
La jalousie, l'intolérance, la peur de l'étranger, la bêtise ?
Ce comportement est-il imposé par un parti, une religion, une doctrine ?
Comment expliquent-ils à leurs enfants qu'à ces gens là, on ne dit pas bonjour ?
Je parle des marcheurs mais les cyclistes ne sont pas mieux. Pensent-ils avoir plus de droit que les automobilistes à emprunter ces routes ?
Dans les chemins étroits ils restent bien à gauche pour qu'on ne risque pas de les doubler, alors que dans les descentes ils nous doublent même par la droite !
Et je ne parle même pas de ceux qui roulent à plusieurs de front pour bloquer la circulation.
Comportement idiot où chacun pense avoir la terre entière pour lui seul. Comme s'il n'y avait pas assez de conflits bêtes sur cette pauvre terre. 

De toute façon je continuerai à dire bonjour aux enfants que je croiserai.

Texte et photo, jpz

Retour