Retour

Le Maroc vu par Boris

Préambule :
L'idée de ce voyage est née l'an dernier alors que nous faisions la fin de la transpyrénéenne avec PAS et JPZ.
Une proposition a été faite sur le site "nivaventure", finalement 6 Nivaïstes nous ont rejoints.
Les récits de Dominique et Christine, de Denis, m'ont décidé à m'investir dans l'organisation de ce voyage, malgré ma piètre expérience.
L'idée générale est de faire le tour du Maroc, j'ai donc bossé avec l'aide précieuse de Gérard sur des cartes ozi puis sur Mapsource.
Le parcours est chargé, mais à tout moment il y a moyen de reprendre la route pour ménager la mécanique .

L'équipe :
MIK et JPZ sur Niva 1.7i Monopoint
GREG17 et AD17 sur Niva 1.7i Monopoint
GROSPIMOUSSE et GUISO sur Niva Diésel Pérriquet
KIKI60 et CHRISTIAN sur Niva Turbo Diésel Pérriquet
PASSETTE, PAS, et les 3 PASSILLONS (Eloïse, Louis, Edouard) sur Pajéro long 2.8
Ma pomme, Boris sur Pajéro court V6


Samedi 8h, départ de PAU direction Sètes,
Arrivée 12H30, je retrouve JPZ et Mik, les autres sont aussi sur place mais s'offrent un plateau de fruits de mer (avant 36H de bateau est-ce bien raisonnable ?).
Le départ prévu à 19H est retardé à 2H du mat, le bateau cumule du retard depuis plusieurs traversés…
Compte tenu du retard nous allons devoir changer notre programme, les discussions vont bon train …
21H, il arrive enfin le "MARRAKECH EXPRESS" ça ne s'invente pas….
Amarrage, déchargement, plein de fioul, de bouffe, formalités de douane, embarquement des véhicules (dans un bazar incroyable …) enfin on y est, il est 1H15 le bateau démarre et prend la mer.
Les cabines sont spartiates, sales et exigües.
On se réveille après une courte mais bonne nuit, Mik n'est pas bien et le restera toute la journée, pourtant la mer est belle.
Les "repas" se succèdent, on passe le temps comme on peut, formalités de police, de douane, bar, pont, cafétéria…
Les "locaux" sont sympas et avenants.
Dodo à 23H, demain est une longue journée.

Dimanche 8H
Très bonne nuit, le bateau ne bouge pas, la mer doit être calme, on espère qu'on aura refait notre retard….
Finalement il n'en est rien, loin s'en faut, on débarque à Tanger à 20H heure locale, soit 12H de + que prévu !!!!
Le débarquement est le summum de la désorganisation, cerise sur le gâteau je suis retenu à la douane parmi d'autres pendant 1H30 et dois me délester de 40€ pour faire plaisir à ces Messieurs les fonctionnaires Marocains (pour un premier contact avec les autochtones on peut faire mieux…)
22H30 on démarre enfin, direction MARRAKECH puis SETTI-FATMA, On décide de rouler de nuit sur l'autoroute pour rattraper le retard.
JPZ tombe en panne à 2H du mat, impossible de redémarrer après avoir fait le plein, "check engine" allumé, finalement ça repart …
On continue à rouler de nuit, et on arrive à SETTI-FATMA (dans la vallée de l'OURIKA) à 7H du mat.
La conduite de nuit sur autoroute est quelque peu déroutante, on y a trouvé un véhicule à contre sens sur la bande d'arrêt d'urgence, un piéton sorti de nulle part, un jogger à 1H du mat et moult camions en panne sur la bande d'arrêt ou sur la bande centrale…
Pour nous tout s'est bien passé.



Mardi 7H
Arrivée chez Martine et Poulou famille de BABAS membre de Nivaventure que nous retrouvons là-bas et qui fera un bout de chemin avec nous en Logan de location.
Nous prenons un petit déjeuner, un peu de repos puis un vrai repas.
Nous retrouvons la famille PAS, GREG et AD qui eux sont descendus par l'Espagne et sont là depuis la veille.
13H départ pour AGADIR, PAS et moi décidons de passer par la montagne et le reste du groupe par la plaine.

Nous passons par ASNI, TIZI-N-TEST, TARROUDANT et enfin AGADIR, les paysages sont magnifiques,

J'ai beaucoup de mal à circuler dans les villes et villages, il faut jouer du klaxon et s'imposer pour avancer… pas l'habitude…
Arrivée au "camping international d'Agadir", douches froides, hygiène sommaire mais nuit réparatrice après 36 heures sans dormir.







Mercredi 8H30
Départ direction TIZNIT, puis SIDI-IFNI pour la 1ere piste.
Nous faisons une boucle d'une vingtaine de km au milieu des champs de cactus, dépaysant !!!
16H baignade avant plage blanche, la mer est agitée mais à bonne température .
17H30, tentative d'attaquer Plage Blanche par le village des pêcheurs, la mer est trop haute, alors on longe la falaise par la lagune.
18H on approche du bord de l'eau mais pb pour passer le cordon de dunes, 4 véhicules se plantent, en essayant de sortir KIKI son pare-chocs s'arrache, et l'embrayage de GROSPIMOUSSE se met à patiner... dans le choc KIKI n'a plus de klaxon, ni de phare…
18H30 GAAAAAAAAAAAAAAZ !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! sur plage blanche, la brume et la nuit tombent EXCELLENT !
(mais un petit peu angoissant quand même).
19H30 Bivouac à l'embouchure du DRAA, vent violent par rafales toute la nuit, nuit effroyable pour moi, j'ai l'impression que la tente Trekking va s'envoler à chaque rafale, mais non, elle tient bon.







Jeudi 6H
Réveil ou plutot lever car j'ai l'impression de ne pas avoir dormi.
Départ 7H, il commence à pleuvoir et nous ne sommes pas très rassurés de circuler dans l'oued.
Remontée de l'oued DRAA sur plusieurs km, l'endroit est magique….
Petit arrêt à TANTAN pour faire quelques provisions de nourriture et de carburant.
13H on s'arrête pour casser la croûte, une Mercedes s'arrête, une gamine descend en courant, fait la bise à MIK et JPZ puis repart en disant "au revoir"… excellent!!!!
Le caïd du coin (sous-préfet ?) qui passait par là s'arrête et vient discuter avec nous pendant un bon moment, c'est un homme cultivé, très intéressant qui nous parle de la région et de la vie au Maroc, une belle rencontre.
Nous continuons la piste par l'oued DRAA, les véhicules souffrent, les soucis mécaniques commencent, nous décidons de nous arrêter de bonne heure :
KIKI a des soucis de boite transfert, il faut la tomber et l'ouvrir pour voir…
Plus de peur que de mal, quelques réglages et ça repart !!!!!!!!
Démontage complet du démarreur qui lui aussi fait des siennes,
Resserrage du pont avant.
JPZ a le pont arrière tordu, on dirait une R8 Gordini !!!! on ne peut rien faire pour l'instant.
Ma glacière elle aussi a rendu l'âme, elle ne fait pas de froid, je tente un branchement direct en shuntant la partie électronique, en vain…







Vendredi 6H
Réveil, petit déjeuner quelques problèmes gastriques because rosé d'hier…
Départ 7H30 par l'oued DRAA, sur environ 80 km de paysages grandioses, les bardenas en version XXXXXL
Arrivée à ASSA avant midi, courses, achat de nourriture, on casse la croûte à la sortie de la ville.
On part par la route direction TATA, JPZ veut chercher un forgeron pour redresser son pont, il ne trouvera pas, aujourd'hui c'est vendredi…
On arrive très tôt à TATA, environ 15H30, plein de carburant, camping, douche salvatrice et repas au resto pour tous ce soir.
Le repas est excellent, pour 45 dirhams/pers.







Samedi 7H réveil général et petit déj au resto d'hier,
Le patron du resto (à côté du camping) nous emmène dans la boutique d'une soi-disant association et nous fait l'article sur les tapis, tout le monde ou presque craque et se fait plaisir (ou avoir, au choix…).
JPZ a trouvé un forgeron qui lui a redressé son pont arrière à grand renfort de cric et coups de masse…
Départ pour la piste TATA - MHAMID, nous sommes arrêtés à un poste militaire où on nous explique que nous ne pouvons pas prendre cette piste dans ce sens.
On rebrousse chemin, on prend la route jusqu'a FOUM-ZGUID.
Arrêt casse-croûte au-dessus d'une faille puis on reprend la piste direction le lac IRIKI.
Les Lada souffrent, KIKI casse le pont avant, il faut s'arrêter 2H pour démonter les 2 cardans, JPZ a une fuite d'essence sur le réseau haute pression, une fissure sur une durite en alu projette de l'essence sur le collecteur d'échappement, JPZ fait des échanges de durites pour sécuriser le bazar.
GREG a un souci de relais de direction qui prend du jeu, AD démonte et rattrape le jeu.
On arrive avant le lac IRIKI près d'un cordon de dunes qui nous servira de bivouac pour ce soir, bonheur total !!!!!!!













Dimanche 6H réveil, la nuit a été fraîche, mon sac de couchage est un peu juste, je me caille tous les matins…
7H30 départ vers MHAMID, c'est pas gagné avec 1 Lada 2 roues motrices et les amortos de quasiment tous les Lada HS.
Dure journée, traversée de IRIKI mais surtout de l'erg CHEGAGA où KIKI se plante, il faut jouer du treuil pour le sortir, 2 groupes se forment par la force des choses, (GREG, JPZ et GROSPIMOUSSE) (PAS, KIKI et moi), le 1er groupe passe par l'erg, nous décidons de contourner pour éviter de s'enliser, on se retrouve à la sortie de l'erg.
Au vu de l'enthousiasme du 1er groupe nous décidons avec PAS de se faire plaisir et de faire la route qu'ils viennent de faire dans l'autre sens…
Pur plaisir, à tel point que finalement on le refait dans l'autre sens.
16H30, on rejoint le 1er groupe à MHAMID au camping PARADISE GARDEN, JPZ a encore plié son pont arrière en sautant d'une dune en voulant éviter un véhicule qui arrivait en face, il a aussi arraché un amortisseur arrière...
On passe plus de 2H à redresser le pont.
La boite de vitesse de KIKI fait des siennes : plus de 1ère, 3ème et 5ème... la maladie des Lada.
Repas au camping, Tagine Poulet Citron fait par le patron Hollandais.
Tarif nuit + repas + piscine : 150 Dirhams…






Lundi 6H réveil,
Direction MERZOUGA, mais sans JPZ qui rentre par la côte, et les autres Ladas préfèrent prendre la route car ils sont tous HS,
Nous prenons la route jusqu'a TAGOUNITE puis 250 km de piste avec la famille PAS, un vrai bonheur, les paysages sont variés, les pistes parfois très rapides, des dunes d'un rose orangé magnifique.
Nous croisons "bbs06" un membre du site "Le-pajero.com"
Nous arrivons à MERZOUGA vers 17H30, les autres nous attendent, ils ont trouvé une auberge pour manger, dormir et se laver, nous passons une super soirée.
La journée a vraiment été bien, très variée, sable, caillou, thé sous la tente etc…
Hélas c'était la dernière journée de piste, demain on remonte par la route direction FEZ.






Mardi 6H réveil,
Départ 7H30 pour FEZ par la route, les paysages sont sympas, mais bon, c'est le retour…
Arrivée à FEZ vers 16H30, quel bazar !!!! les travaux sur la chaussée ne sont pas indiqués, un monde incroyable, peu d'indications…
On trouve enfin le camping, le réceptionniste nous propose un guide pour visiter la Médina le lendemain, on est ok pour cette formule.

Mercredi 6H réveil,
Petit déj et départ pour la médina à 8H45, le guide arrive à 9H précises.
Elouaji monte avec moi dans son beau costume en velour gris ….La poussière dans le Pajero aura raison de ses habits…
Petit tour de la ville en voiture avec commentaires via la CB, un peu d'histoire et nous attaquons la visite à pied par un petit tour devant le Palais du Roi, le quartier Juif, les potiers, les tanneurs, les étameurs les tisseurs etc …
1700 rues et 89 km, une multitude de boutiques plus minuscules les unes que les autres, mais derrières les massives portes en bois peuvent se cacher des villas ou des riads de plus de 2000 m2.
PAS et ELOÏSE sont mal, ils ne font pas la visite avec nous.
Nous les retrouvons vers 14H pour aller manger dans un petit resto sympa, entrées, soupe, tagine, dessert : 80 Dirhams/pers.
16H, nous larguons notre sympatique guide qui a un autre groupe à prendre en charge.
Route vers RABAT puis MEDIA où nous trouvons un camping, nous sommes crevés,
pas besoin de manger avec ce qu'on s'est mis à midi.






Jeudi 6H réveil, c'est le dernier jour…
Départ vers TANGER, sous la pluie, 2H de route, on se plante, on prend la direction du PORT DE TANGER MED, qui n'existe pas encore…
Vers 10H on retrouve le reste de la troupe exepté GREG et AD qui sont déjà partis,
Nous sommes très en avance, mais notre bateau est déjà là, bon signe…
Nous traînons dans les hangars des douanes où les inspections semblent + sévères que pour nous, de nombreux véhicules sont totalement vidés pour être fouillés.
15H les formalités de police se font sans problème, la douane semble bien + pointilleuse.
18H, on embarque dans un ordre relatif, le bateau est bien + accueillant qu'à l'aller, nous sommes en classe confort et avons donc droit à un vrai restaurant avec serveur et tout et tout.
20H30 nous prenons notre 1er repas sur le BILADI, pas mal …
21H, nous assistons au départ depuis la passerelle arrière, des clandestins tentent d'échapper à la misère en montant dans le bateau, ils prennent tous les risques en se jetant à l'eau depuis les pontons voisins et en s'approchant à la nage.
L'accès par l'arrière est sévèrement gardé et aucun passage n'est possible, ils re-tenteront leur chance une prochaine fois…

1ère nuit en mer : RAS
Vendredi 7H30 réveil et petit déj, nous passons la journée à charger et visionner les photos des uns et des autres, la journée passe relativement vite entrecoupée par les repas.

Samedi 7H30 réveil et petit déj, c'est la fin du voyage, nous arrivons à SETE vers 12H, débarquement et passage en douane express, avec seulement 1H30 de retard.

Conclusion:
Un bien beau voyage, un super groupe, jamais eu de tension entre les membres, tout le monde a joué le jeu, malgré tous les contre-temps et ce qui pourrait être considéré comme des galères pour certains (n'est-ce pas KIKI …)

Merci à toutes et tous pour cette ambiance parfaite !!!!!!!!!!!!!!!!

texte et photos de Boris

Retour